FESTIVAL ECAUSSYSTEME 2015 – REPORT

ecaussysteme

Le week end dernier Fafouze et moi même étions à Gignac (46)  à l’occasion du Festival Ecaussystème.
Cette année le festival a duré trois jours, et le record d’entrées a été battu avec 23 000 personnes dont 10 692 uniquement pour la soirée de dimanche!!! Une édition exceptionnelle également au niveau de la programmation, avec des artistes formidables!
Si en général les années précédentes j’avais une petite préférence pour la soirée du vendredi, j’avoue que cette année les soirées ont été plus intenses les unes que les autres… Le plaisir est monté crescendo avec un vendredi soir super cool, un samedi plutôt surprenant, et l’apothéose le dimanche évidemment avec le tant attendu Manu Chao!

VENDREDI:

Arrivée un peu trop tard vendredi soir,  impossible malheureusement de photographier le 1er groupe, Chapitre V,  qui avait été sélectionné lors du tremplin, les détours de l’Ecaussystème, mais comme j’avais assisté au tremplin je me souviens bien de ce groupe où se mêlent guitare électrique , accordéon, et cornemuse dans un style Ethno Rock très original!

Quand Yanis Odua est arrivé sur la scène, la pluie aussi a fait son apparition…  Mais cette bonne averse ( la seule du week end ) n’a pas dissuadé le public qui était déjà bien motivé! On pouvait même voir  » flotter dans les airs le drapeau rouge, jaune, vert  » … un très bon moment de reggae pour commencer le festival!

Ensuite c’était au tour de Chinese Man accompagnés de Taiwan MC et Youthstar de mettre le feu à la scène …Youthstar est comme une pile électrique sur la scène ( difficile à photographier!!! ) il bouge et envoie son flow avec une énergie communicative qui donne vraiment un plus au show,  qui à littéralement réveillé la foule de Gignac !

C’est Birdy Nam Nam qui a clôturé cette première soirée… après leur annulation il y a deux ans, autant vous dire qu’ils étaient attendus! Un set bien sympa mais avec des morceaux peut être un peu moins connus, différents de ce à quoi on s’attendait, ce qui a malheureusement causé une petite baisse de tonus dans le public…

Voici les images de cette première soirée:

SAMEDI:

Samedi soir c’est Danakil qui a ouvert le bal…  Bon là pas question de rater le début, je suis carrément fan du groupe et toujours très touchée par la voix de Balik…Le public était réceptif, ce qui a donné de beaux moments de partage, le plus intense étant certainement sur la superbe version du titre “Marley” joué sur un rythme plus lent que d’habitude où tout le monde a repris en choeur ce bel hommage au roi du reggae… Le groupe nous a offert un magnifique concert et une bonne dose de good vibes !

Ensuite c’est le “Dernier Appel “ du grand Tiken Jah Fakoly qui a raisonné à Gignac! Arrivé sur la scène avec sa tenue traditionnelle, tel un prophète, il a su nous faire voyager à travers le continent africain. Avec une vraie présence sur scène et un reggae puissant et efficace le groupe nous a embarqués pour un magnifique moment , Tiken Jah Fakoly a un message fort à transmettre et il le fait remarquablement bien !

Puis, c’est au tour de Goran Bregovic et son orchestre de mariages et enterrements ! Grosse claque pour moi qui ne savais pas vraiment si j’allais être emballée …maintenant j’ai envie de vous dire, comment ne pas l’être? Sur scène, Bregovic dans son costume blanc est assis à côté de Muharem Redzepi au tambour, qui assure aussi le chant, ils sont accompagnés d’une section cuivres et deux choristes bulgares en costume traditionnel…  Nous voilà embarqués à travers les Balkans dans une ambiance de folie avec un public presque en transe et des titres plus entraînants les uns que les autres. Un grand moment de musique!

Fin de soirée avec les DJ de C2C , Dj PfeL et Dj Greem dont le talent n’est plus a prouver… du bon hip-hop, basse électro, du gros son pour finir la soirée carrément “Happy” !

Résumé en images…

DIMANCHE:

Dimanche en journée c’est dans le village de Gignac, sous un soleil de plomb que ça se passait… un petit tour du coté de la scène “ Off the System” s’imposait!
Arrivée un peu tard j’ai raté les premiers concerts , il y avait “Annagrame & Swann” , “The Roach”, et “Kokomo” dont j’ai vu juste la fin du concert.  Mais par contre je ne pouvais pas manquer, les copains de Lamuzgueule ( dont on vous a déjà parlé plusieurs fois sur Dailyzic!) qui ont assuré, car ils ont réussi à faire lever les festivaliers affalés dans l’herbe, fatigués de ces 2 jours si intenses, pour imposer leur show électro-swing du futur!!!

A peine le temps d’aller se rafraîchir un peu , de manger un morceau, boire un ptit coup au parking/camping et c’est reparti pour la troisième et dernière soirée de ce merveilleux week end …

Vainqueur du tremplin de l’Ecaussystème , c’est “El Gato Negro y su combo tropical” qui a eu l’immense honneur de faire la première partie de Manu Chao! Ce qui était largement mérité quand on connait leur parcours… presque une suite logique! Mais oui rappelez vous c’est le groupe dont on vous a parlé il y a quelques semaines sur Dailyzic… il sortent leur album le 21 août!  Pour ma part c’était la 5ème fois que je les voyais en live et comme à chaque fois c’était que du bonheur mais avec un peu plus de public cette fois ci!

Puis le moment tant attendu! l’apothéose de cette 13ème édition du festival Eccaussysteme! Manu Chao!
Avant le concert , un petit mot des organisateurs et en particulier de Benoit, le programmateur très ému! Cela faisait plus de 10 ans qu’il rêvait de faire venir Manu chao à Gignac,  c’est donc les larmes aux yeux que celui ci nous a affirmé que le chanteur était “vraiment comme on se l’imaginait, une personne géniale…”
Et c’est parti pour 2h30 d’un concert mémorable… Sur scène Manu Chao a le sourire aux lèvres et des tonnes d’énergie à donner au public qui en redemande encore et encore … ça saute, ça danse, ça chante au son de toutes ces chansons que l’on connais tous!!! Petite surprise au milieu du concert quand Axel, le chanteur d’El Gato Negro remonte sur la scène pour un titre avec Manu Chao ! Au bout de 2h on pense applaudir pour la dernière fois … puis ça repart de plus belle avec des titres de la Mano Negra… puis ça se termine… ah non?! ça continue …. “ Génial ça s’arrête jamais c’est trop bon!!!” voilà le genre de commentaires qu’on entend dans le public! c’est donc au bout d’environ 2h30 d’un live survitaminé que le show prend fin… Ovation! On a chaud, on a mal partout, on a soif… mais qu’est ce que c’était bien!

C’est La fine équipe qui a clôture le festival, pendant que petit à petit le site de Gignac se vidait…

Résumé en images de cette dernière soirée:

Et voilà , cette 13ème édition fut un véritable succès, les organisateurs ont mis la barre très haut cette année. Hâte de voir ce que nous réserve la prochaine édition même si ça risque d’être difficile de faire mieux…

Encore un grand merci à toute l’équipe du festival pour leur remarquable travail ! Nous tenons à remercier toute l’équipe de bénévoles et en particulier les responsables des relations presse pour leur accueil ! Nous avons passé un très bon moment!
A l’année prochaine Gignac!