Road trip to Free Music Festival 2011 juil05

Mots-Clés

Articles Relatifs

Partager

Road trip to Free Music Festival 2011

Un départ pour le Free Music est toujours un grand moment. Cette fois-ci en plus, on avait fait les choses bien. On avait le choix entre poser le vendredi ou le lundi, on a décidé d’arriver tôt à Montendre, pour profiter pleinement du week-end. On savait que le lundi matin serait dur, mais c’était le moindre de nos soucis, le cru 2011 du Free Music Festival s’annonçait inoubliable!

Notre plan sans accroc:

Grosse côte de boeuf à midi, histoire de prendre des forces pour les 2 jours à venir, on fait les courses de bouffe et boisson, puis on passe acheter le nouveau gadget du festivalier: le sac-de-couchage-avec-matelas-gonflable-intégré. Il va très bien avec la tente-dépliable-en-2-secondes-mais-trop-casse-couilles-à-replier-surtout-un-lendemain-de-festoche-la-tête-dans-le-cul! On avait prévu d’arriver sur place sur les coups de 17h/17h30, histoire d’éviter les bouchons et avoir le temps d’installer stratégiquement notre QG temporaire. Et en plus on esquivait les bouchons du début de soirée, quand tous les gens qui bossaient le vendredi arrivent sur place!

 

 

 

Un plan sans accroc quoi…on avait tout imaginé pour que ce soit mémorable…mais il faut savoir qu’un festival c’est comme un voyage à l’étranger, ça ne devient épique que quand les emmerdes commencent!

Pour nous ça l’est devenu très vite! On avait juste fini de faire les courses, et on était encore à 80 km de Montendre quand la voiture a décidé de ne pas démarrer…

Je vous épargne les détails, mais sachez que deux dépannages, et une voiture de location plus tard, on était enfin en route pour Montendre. On a perdu toute l’aprèm entre garages et dépanneurs et on s’est farci de sacrés bouchons en arrivant à Montendre…sans oublier qu’on avait oublié MiniDisc, Maxi Appareil photo, chargeurs en tout genre…dans l’autre voiture…

Malgré tout ça, la météo était superbe, les festivaliers étaient en forme et de notre côté on se disait que même une troisième panne n’aurait pu ébranler notre motivation! On a passé un super weekend sur place. Avec un tel cadre et une telle programmation, les choses n’auraient pas pu être différentes!