FELDUB – MACHINE

Feldub

Ça faisait un moment que j’attendais une occasion de vous parler de Feldub … Voilà c’est le moment puisque son nouvel album «Machine» vient de sortir chez ODG PROD.

Mais commençons par une présentation du projet Feldub
David (aka Fel) baigne dans la culture musicale reggae / dub depuis son adolescence. Il a débuté comme guitariste dans des groupes de reggae sur Bordeaux et parallèlement il a commencé très tôt la musique électronique. Il aimait s’amuser à produire des riddim bass/batterie sur lesquels il posait de la guitare, avec le matériel de l’époque les sons étaient ultra digitaux puisqu’ils sortaient directement de la carte son!
A la fin des années 90 il a été très marqué par la vague french dub live : High Tone, Kali live dub et surtout Improvisators Dub qui tournaient sur Bordeaux. Le roots reggae dub (Prince Far I, Lee Perry, King Tubby, I Roy…) qui a nourrit son adolescence associé à cette touche dark dub typiquement française et à la scène stepper UK qu’il découvrait à la même époque devinrent plus ou moins les 3 axes à partir desquels il a  développé son son.
C’est en 2008 que Feldub sort son premier album (History is a cyclic sample). La même année, David et Matthieu Perrein (aka Smokey Joe) montent Banzaï Lab. Parallèlement les  deux acolytes et Hugo (aka The Kid ou Senbeï ) forment un crew de Dj/producteur électro (Fools drop) qui mixe des sets autour de la bass music, Hip Hop/dub/drum and Bass et le Dubstep balbutiant à l’époque. Mais malgré un gout aiguisé pour la musique électronique, David a toujours aimé jouer avec des musiciens et plus particulièrement avec des cuivres (notamment Alix Tucou, tromboniste de génie qu’on retrouve sur «Machine»), qui se prêtent particulièrement au mix electro/instrumental.
C’est sa rencontre avec Fabien Deyts, trompettiste et multi instrumentiste qui va donner une coloration très spécifique à ses productions. D’ailleurs aujourd’hui Feldub c’est eux deux !
Avec Fabien il s’accompagne de deux autres cuivres (trombone, sax) pour faire en 2010 un deuxième album produisant un rasta Dominicain :Spraggy (Feldub meets Spraggy – A so it go) puis ils resteront concentrés sur le live pendant quelques années…

Ce nouvel album « Machine » est précisément constitué d’un certain nombre de dubplates jusqu’alors exclusivement joués en live et d’autres tracks inédites.

Machine…
Un peu trop dark dub pour être une production Banzai Lab, cet album est sorti sur ODG prod qui propose du dub en free release sur son site, ce qui était le souhait de David. Ça se passe par ici: >> http://odgprod.com/2016/05/09/feldub-machine/
Cet album est donc constitué de 8 titres (dubplates et tracks inédites) qui ont en commun d’être plutôt dark, fidèle aux premières productions de Feldub. Un dub lourd avec beaucoup de samples issue de discours politiques ou de film tournant autour des thèmes du néolibéralisme, de la technologie ou de la religion grossièrement. D’où le titre « Machine » qui renvoie au célèbre discours de Mario Savio (1967) sur l’oppression par la machine bureaucratique/tatique ou technologique qui a lancé le mouvement Free Speech aux USA. Ces tracks racontent une histoire et ont souvent une dimension cinématographique appuyée par les samples et une section cuivre aux accents souvent « épiques ».

Les projets…
Cet album sera certainement le dernier produit dans cette esthétique, puisque ce que font David et Fabien maintenant est plus « Fresh » bien que toujours soutenu par des grosses basses et résolument orienté soundsystem, on y retrouve notamment plusieurs remix pour Dreadsquad !
Feldub sortira un EP cet été et un album en vinyle à la rentrée chez Banzaï Lab avec des chanteurs comme Kojo Neatness, George Palmer, Danman ou encore Rangi.
Vous pourrez les retrouver en live le samedi 4 juin, dans le cadre de la semaine K  à Bordeaux au parc aux Angéliques sur le sound system de Dub Browser avec George Palmer au micro! et c’est gratuit!

https://feldub.bandcamp.com/