PhoniAndFlore – « DISTORT »

1614158_10152506851353353_7785431258095073706_o (1)

Cette année, noël s’est prolongé le 26 Décembre !

En effet, cette date est marquée par la sortie du 2éme LP de P.A.F aka « PhoniAndFlore » !

Pour la petite présentation, P.A.F est un des membres fondateurs de l’association périgourdine » Marée Bass« , après avoir migré à Nantes pour raisons professionnelles et pour rester un membre actif de l’association il gère maintenant le coté « Production/Com‘ » du net label prolifique qui sort en téléchargement gratuit pas moins d’un EP/LP par mois.

Il y a un an P.A.F sortait son premier LP intitulé « BASS AREA » sous le net label « Marée Bass », un album trés orienté « stepper« .

A l’occasion de ce nouvel opus, P.A.F est revenu à ses premières amours dubesques, à savoir : le dub-electro. Pas de remix, un album solo comme il l’a voulu, un album et un son qui lui ressemble.

L’album est en concordance avec le titre, vous trouverez à l’écoute un son très électro, des pistes sous « disto », un album qui sonne très grunge/industrial avec pas mal de sonorités métalliques, des pads qui englobent le tout et en font un album qui se tient de A jusqu’à Z.

« DISTORT  » : Un album carré, où chaque son/instru trouve sa place pour servir de la dub-electro aux petits oignons. A faire tourner de toute urgence !

Dailyzic remercie P.A.F de lui avoir accordé le temps de l’interview que vous trouverez à la suite de cet article !

Téléchargement de l’album : http://www.mareebass.blogspot.fr/p/ep.html

Site de Marée Bass : http://www.mareebass.blogspot.fr/

 

Retranscription de l’ ITW téléphonique  de PhoniAndFlore  du 16/12/14 – A l’occasion de la sortie du LP « DISTORT »

 

1-) P.A.F, est ce que tu peux te présenter en quelques mots ? Quel est ton parcours musical, comment es-tu arrivé au « dub » ?

« Salut a vous tous, ça fait plaisir ! Donc, pour me présenter, ça fait 4-5 ans que je fais du Dub en M.A.O, depuis que j’ai découvert « Ableton », avant je faisait pas mal de batterie/percussions c’est l’ami N-tone qui m’a fait découvrir le logiciel et depuis je travaille dessus. Je faisais aussi pas mal de sampling, maintenant j’essaie de m’en détacher un maximum, d’enregistrer des instruments, de faire du synthé.. Niveau musical, j’étais plutôt dans tout ce qui était rock/hip-hop, j’écoutais pas mal les « Rage Against The Machine » pour citer un nom. Il y a douze ans ma sœur m’a fait découvrir l’album des high tone « Acid Dub Nucleik » (ADN) et je suis resté scotché. Dans un premier temps j’ai découvert le dub, via le dub électro français et par la suite j’ai beaucoup écouté de « stepper » et de dub UK. C’est une autre couleur et c’est aussi les origines du dub.

2-) Tu est membre de l’association Marée Bass, qui produit beaucoup d’artistes de la scéne « dub », quel est ton rôle au sein de l’association ?

« On a créé l’association sur périgueux, tout le crew est basé là-bas à la base. J’ai déménagé 3 mois plus tard pour raisons professionnelles à Nantes. Pour rester actif au sein de l’asso, j’ai pris en main tout le coté « création, production ». N’étant pas sur le terrain, c’était le moyen pour moi de développer Marée Bass. Au début, on était partis sur l’idée de sortir une prod’ tous les deux mois et vu que la famille s’est agrandie très vite, qu’il y a de plus en plus de gens qui font du dub chez eux en « home-studio » on essaye de faire une sortie d’EP/LP par mois. Pour le moment toutes les sorties sont en téléchargement gratuit sur le site de l’association avec pour objectif de pouvoir à terme passer sur du physique. Mais ce n’est pas dans nos projets immédiats. »

3-) Nous allons parler maintenant de ton nouveau LP « distort » : 1 an après ton premier LP « BASS AREA » produit lui aussi chez marée bass, voilà un nouveau petit bijou ! Est ce que tu peux nous parler de la conception de « distort » ? Quelle couleur as-tu voulu donner à cet album ? Y’a t’il eu des collaborations avec des artistes comme sur « bass area » ?

«  « Bass Area » était un projet plus orienté « stepper », pour « distort » j’ai voulu un son beaucoup plus Dub-électro, le Dub que j’aime, il est beaucoup plus travaillé et j’espère qu’il va plaire ! Sur cet album j’ai vraiment voulu me lancer en solo, faire un album qui me ressemble du coup, il y a un morceau avec le bassiste de « massive dub corporation » mais il n’y a pas de remix sur cet opus. Donc « distort » est un album très orienté Dub-electro avec un coté plutôt « dark ».Il y ‘a plusieurs morceaux qui datent de six ou sept mois mais que j’ai retravaillés depuis et avec le temps je change mes techniques de travail donc à travers les différents titres proposés il y a un mélange entre les « anciens » morceaux où j’utilisais beaucoup le sampling avec des morceaux plus récents où je privilégie la prise de son live.

4-) Je sais que tu fais pas mal de live sessions et qu’il y a une grosse soirée qui se profile à l’horizon ! vendredi pour être plus précis avec tout un crew de dubmakers de l’asso, PAF, are you ready ?

« Oui carrément ! Même plus que ready, dans trois jours c’est parti. On part tous jeudi soir pour être prêt vendredi. Donc c’est les amis de l’association « l’Acouphéne » basée à Lille qui nous invitent. Ils créent un événement et une production vinyle tout les six-sept mois, c’est assez connu dans le milieu, pour le moment il y a eu 3 « skank lab », peut-être bientôt un quatrième, qui sait… ».

5-) Quelle est ta dailyzic actuellement, as-tu des artistes à nous faire découvrir ?

« Alors actuellement je n’écoute pas beaucoup de dub bizarrement.J’ai découvert récemment un artiste qui s’appelle « Feverkin » c’est du trip-hop, donc c’est surtout ça ma dailyzic pour le moment ! »

6-) Un ptit mot pour la communauté DailyZic ?

« Ben un gros Big Up à tous ! Vive le dub et partageons ça, y’a que ça de vrai en ce moment ! »