Hopital et Charité

Il est temps de se faire soigner! A coups de basse bien grasse, de synthés distordus et stridents, de voix criardes qui débitent des trucs plus crades que le fond d’un caleçon après une journée de diarrhée aigue…

Là vous vous dites que c’est moi qui devrais me faire soigner. Justement, je sors d’un weekend de cure avec Hopital et Charité dans les oreilles. J’ai aimé alors je compte bien y revenir régulièrement!

Je vous invite vous aussi à prendre une dose de leur maxi, téléchargeable sur leur site. Mais attention! Vous savez bien que tout médicament est une drogue, et comme avec la drogue, certains ne vont pas aimer et d’autres vont adorer. Et même parmi ceux qui vont apprécier, tous n’oseront pas retenter l’expérience!

Tiens, je crois que j’ai trouvé une conclusion à l’article :

 » Hopital et Charité c’est comme une drogue, c’est mal…mais c’est bon… « 

Vous voyez qu’elle m’a fait du bien cette cure! Et elle ne peut que vous faire du bien à vous aussi.

Au programme: Sexe, Drogues et Rock’n'Roll.

Pour le sexe ce sera avec des femmes agées, les drogues, faut voir en backstage s’ils ont laissé quelque chose et puis le rock, il est défoncé à coup de machines…

J’aurais pu vous mettre une biographie de MC Thirsty (aka Hopital) et MC Circoncis (aka Charité), ainsi que vous raconter leur rencontre avec Le Barman et sa basse, vous dire que c’est de l’Electro Rap aux forts accents Rock…mais chez DailyZic c’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité alors je vous laisse découvrir tout ça par vous même, mais je mets, comme d’habitude, tous les liens utiles en fin de post :)