NOT SCIENTIST

 

NOT SCIENTIST était en concert le 29 mai au Krakatoa à Mérignac, nous avons été reçus par Ed, autour d’un apéritif ma fois bien agréable (ce vin était succulent Ed, merci).

Not Scientist est une fusion entre des membres de Uncommon et de No Guts No Glory, avez-vous trouvé une identité auprès du public ?
On a attaqué le groupe avec un EP puis un 45 tours, on a expérimenté des sons, on écrivait des morceaux, on avait une idée de la direction dans laquelle on voulait aller mais on découvrait en même temps le son du groupe. J’ai l’impression que l’on a trouvé cette identité, surtout depuis la sortie du premier album. Pour les gens, j’ai le sentiment que ça a un peu fait le même effet, en tout cas ceux avec qui j’en ai discuté.

Tu penses que les fans des Uncommon et de No Guts No Glory s’y sont retrouvés ?

Oui même si l’ambiance est plutôt différente rien qu’au niveau du son. Mais aux concerts on voit des fans des deux groupes et aussi de nouvelles personnes et quand on joue avec les Burning Heads, par exemple, on joue devant un public qui ne nous connait pas forcément non plus.

Le groupe a été créé en septembre 2013, depuis, vous avez enchainé 2 EP, plus d’une centaine de concerts et un 1 er album, c’est quoi votre secret ?
On était inspirés, on a beaucoup répété, c’est vrai que l’on a fait beaucoup en très peu de temps, on avait envie de partir en concert tout de suite et pour ça il a fallu enregistrer quelque chose très rapidement. Je ne sais pas comment on a réussi à faire ça en si peu de temps. En septembre, on s’est dit, si on veut tourner au début de l’année, il nous faut un disque. On a enregistré tout ce qu’on avait, c’est-à-dire six morceaux, et on a commencé à booker des dates en février suivant. On avait donc jusqu’à février pour écrire six/ sept morceaux de plus, c’était très stimulant car on avait pas le choix, on voulait pas faire un concert de vingt minutes ! Mais bon, on avait plein d’idées et puis, il y a une alchimie qui s’est faite entre nous quatre et on a réussi !

Comment s’est fait ce choix de créer les Not Scientist ?

On se connaissait depuis longtemps, on est de la même région, on a une bande de groupe entre Valence et Lyon avec qui on a déjà des collaborations et puis Basile le batteur habite à coté. C’est un batteur qu’on aime beaucoup et avec qui on avait envie de faire quelque chose. Thibault lui, était régisseur/booker et un très bon pote depuis longtemps. Il s’est mis à la basse depuis peu de temps, on lui avait demandé s’il se sentait capable de jouer avec nous et monter sur scène, il nous a dit oui j’achète une basse ! Il a appris à jouer de la basse en cours de route en fait ! C’est impressionnant la façon dont il a progressé rapidement, il était fait pour ça !

Quels sont les messages que vous diffusez au travers de vos textes ?

J’écris tous les textes et c’est surement les plus personnels que j’ai écrit, ça parle de toutes les merdes qui se passent dans ma vie et autour de moi. J’écris souvent sur des choses négatives, mais avec une pointe d’optimisme quand même. J’imagine qu’il y a certaines personnes qui peuvent se sentir touchées et comprendre selon les situations dans lesquelles elles se trouvent. C’est surtout sur les rapports humains. Avec le temps qui passe, on grandit et on se rend compte que les problèmes ne sont pas forcément les mêmes entre les personnes, on a plus les mêmes responsabilités, et quelques fois la vie devient difficile, on est confronté à la mort de plus en plus, des amitiés qui se défont, des nouvelles qui se créent…

Peux tu nous parler des prochains projets de Not Scientist ?

On commence déjà à penser à un prochain album (rires), on a encore pas mal de tournées à faire avant ça, mais on a ça dans un coin de notre tête, on a déjà commencé à composer un peu. Quand on aura fini ces dates avec les Burning Heads, on va faire quelques festivals cet été, une tournée en Espagne qui s’est annulée en juin va nous permettre de composer. En septembre, une grosse tournée européenne, octobre/novembre on sera en tournée aux états unis.

Quelle est ta Dailyzic en ce moment ?
En ce moment j’ai pas mal écouté les Nights Birds, un groupe de Hardcore de New York, aujourd’hui j’ai découvert Title Fight, Beach sling, The King Khan & BBQ show, une ambiance un peu déjantée ! On est tous assez friands de nouveaux groupes avec notamment une vague intéressante de jeunes groupes qui vient des états unis.

Pouvez vous nous dire quelques mots pour Dailyzic et ses lecteurs ?
Périgueux est une ville avec qui on a une histoire spéciale, avec tous nos groupes d’avant on a beaucoup joué à Périgueux, avec toute la bande de Some Produkt, ce sont des supers potes et j’espère que l’on repassera à Périgueux bientôt car se sont toujours de bonnes soirées même si on se rappelle pas toujours de tout (rires), longues vie à vous ! Et à bientôt sur Périgueux.

Prochaines dates:

Juil. 25 EPIPAPU Feestival w/ Berri Txarrak, La Chatre, France
Août 01 Actitud Festival w/ Wank For Peace, Vidreres, Spain
Août 22 Les Sapins Barbus Festival w/ Flying Donuts, Dommartin Lès Remiremont, France
Sept. 11 White Trash Fast Food, Berlin, Germany
Oct. 28 PRE FEST 3 Ybor City, FL
Oct. 29 PRE FEST 3 Ybor City, FL
Oct. 30 THE FEST Gainesville, FL