Wipping Willow

Amateurs de Trip-Hop et de voix féminines, réjouissez vous! Allez, on se réjouit! Wipping Willow est là pour nous faire bouger la tête à un rythme semi-entraînant et hypnotique! Avec la voix suave et sensuelle de Tina Gardinier, semblant débarquer directement d’une formation jazz, le violoncelle joué par le virtuose Laurent Desmenards et le tout composé et arrangé par Thierry Pallanzi, on ne peut qu’apprécier la richesse et la qualité des performances et des différents tracks.

Pour moi, le groupe est comme un savant mélange entre Portishead et Bonobo avec une touche supplémentaire apportée par le jazz « made in New Orleans ». C’est tout simplement une tuerie musicale qui devrait envahir oreilles assez vite et se propager dans tout notre corps jusqu’à ce que le moindre de nos poils se hérisse! J’y vais peut être un peu fort mais c’est vrai que je suis complètement charmé par cette voix, et trouve que l’alchimie musicale est complète!

Mais moins de parlote et plus de Zic, écoutez et soyez d’accord!  ;)

Comme aujourd’hui je suis généreux, un deuxième son pour la route: